Les 5 principes (« Gokaï » en japonais) sont les premières leçons de l’enseignement transmis par Mikao Usui pour aider celles et ceux qui cherchent à s’élever spirituellement.

Faisant partie intégrante des piliers du reiki, Usui sensei en a fait le « médicament spirituel » du bonheur pour vaincre toute maladie à condition de travailler sur son propre esprit, en tant que cause de la souffrance. Pour Usui sensei, il ne fait aucun doute que la cause de nos souffrances se situe dans notre esprit (émotions, comportements, attitudes…) se qui a pour effet de générer par effet boule de neige, des déséquilibres au niveau du corps (maladies).

Sommaire de l’article :

  • Origine des Gokai.
  • Présentation des 5 préceptes.
  • Les différentes versions.
  • La récitation des Gokai.
  • Les bienfaits qui en découlent.

Origine des GOKAI

Mentionnés sur la stèle commémorative au Temple Saihô-ji à Tokyo, les Gokai (5 préceptes) enseignés dans le reiki sont présentés comme un code de conduite ayant été dicté par l’Empereur Meiji :

Sous les directives laissées par l’Empereur Meiji, il a donné cinq préceptes à répéter à hautes voix et à graver au niveau du cœur le matin et le soir (…).

Lorsque les étudiants commençaient le Reiki, on leur enseignait en premier le code de conduite formulé par l’Empereur Meiji et on répétait matin et soir sous la forme d’une chansonnette qui nous permettent de garder à l’esprit les 5 préceptes suivants (…).

Au fil des années il apparut logique de considérer les Gokai comme étant un condensé ou un aspect provenant de l’Empereur Meiji. D’ailleurs Usui déclare dans son interview, avoir reçu le testament spirituel de l’Empereur :

J’ai reçu les dernières injonctions de l’Empereur Meiji gracieusement. Afin d’accomplir mes enseignements, en m’entraînant et en m’améliorant physiquement et spirituellement et en marchant sur un bon chemin en tant qu’être humain, nous devons d’abord guérir notre esprit.

Aujourd’hui nous savons que les Gokai n’ont pas été dictés par l’Empereur Meiji mais qu’ils proviennent de différentes sources dans lesquelles Usui sensei aurait pu puiser.

La première source concerne un code moral présenté au sanctuaire Meiji à Tokyo :

Chers sujets, ayez du respect pour vos parents ; soyez affectueux envers vos frères et sœurs ; maintenez l’harmonie entre mari et femme, comme le feraient des amis sincères ; que la modération et la modestie soient vos valeurs ; soyez bon envers tous ; persévérez dans vos études et cultivez vos talents artistiques ; développez vos capacités intellectuelles et entraînez-vous à la perfection morale ; ayez en vue et travaillez pour le bien commun ; respectez la Constitution qui nous lie entre nous et ne trahissez par nos lois nationales ; si le danger venait, offrez courageusement votre aide aux institutions qui sont les vôtres ; et gardez notre trône suspendu entre Ciel et Terre (dans son rôle de médiation).

La seconde source concerne le Dr Suzuki BIZAN qui avait publié en mars 1914 un ouvrage intitulé « Kenzen-no-Genri » (« règles pour une bonne santé) » qui comprenait des préceptes semblables aux Gokai :

Kyo dake wa,
Ikarazu,
Osorezu
Shojiki ni
Shokumu ni hagemi
Hitoni shinsetsu ni

Aujourd’hui seulement,
Ne sois pas fâché,
Ne sois pas craintif,
Avec honnêteté,
Effectue diligemment ton devoir,
Sois aimable avec les autres. 

A partir de ce moment, nous pouvons nous demander si les Gokai ont vraiment un lien avec l’Empereur Meiji ou s’ils ont été empruntés par le Dr BIZAN, ou bien si ce médecin a été inspiré par l’Empereur ou bien que tous, y compris Mikao Usui, peuvent avoir puisé dans le bouddhisme ou dans un fond culturel plus ancien. A l’heure actuelle il n’est pas possible de donner une réponse claire et satisfaisante.

Et comme le dit Pascal TREFFAINGUY dans son ouvrage « 100 ans de reiki » :

On s’en moque dans la mesure ou ce que nous visons est un état de paix intérieure et de santé physique, et non un savoir universitaire sur le reiki.

Quoi qu’il en soit, les Gokai ne sont pas à considérer comme de simple paroles ou mantras qu’il est agréable de réciter pour se faire du bien. Il s’agit de préceptes prenant leur source dans la culture japonaise, qui considère les émotions et comportements négatifs comme la source de nos souffrances. Par conséquent les Gokai apparaissent en tant que remède ou antidote permettant de travailler sur notre esprit afin d’éviter de développer des émotions ou tendances négatives pouvant altérer le bien-être et la santé.


Présentation des 5 préceptes

Si l’on se réfère à la stèle commémorative, les Gokai sont traditionnellement récités à haute voix matin et soir, dans la posture de SEIZA les mains en posture de GASSHÔ.

Selon les praticiens et enseignants il est possible de réciter les Gokai à d’autres moments :

  • Durant la pratique de Hatsurei hô.
  • Après avoir reçu le Reiju par l’enseignant.
  • Avant d’effectuer une séance sur soi ou autrui.

Habituellement les Gokai sont récités 3 fois en japonais, avec la ferme intention de les garder dans le cœur et l’esprit afin d’en développer, toutes les vertus et qualités nécessaires au bonheur.

心身改善

Shinshin kaizen
Amélioration de l’esprit et du corps

臼井靈氣療法

Usui Reiki Ryoho
Art de guérison du Reiki Usui

教義

Kyogi
Enseignements, principes

招福の秘法

Shofuku no hiho
Art Mystique pour inviter au bonheur


萬病の霊薬

Manbyo no reiyaku
La médecine miraculeuse pour guérir toutes les maladies


今日だけは

Kyô dake wa

Aujourd’hui seulement


怒るな

Ikaru na

Pas de colère


心配すな

Shinpai suna

Pas de souci


感謝して

Kansha shite

Montre de la gratitude


業をはげめ

Gyo wo hageme

Sois courageux


人に親切に

Hito ni shinsetsu ni

Sois bon envers autrui.


朝夕合掌して心に念じ口に唱へよ

Asa yu, Gassho shite, Kokoro ni nenji, Kuchi ni tonahe yo

Matin et soir, joignez vos mains, et pour garder ces mots en conscience, récitez-les.


Les différentes versions des 5 préceptes du reiki

Selon les écoles de reiki il existe différentes versions des Gokai, qui sont plus ou moins en adéquation avec la pensée du fondateur.

  • Les idéaux du reiki, la version occidentale des Gokai.

En occident, les 5 préceptes ont subi quelques modifications via l’influence de Hawayo TAKATA.

Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute préoccupation.
Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute colère.
Juste pour aujourd’hui, je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions, j’honore mes parents, mes professeurs et mes aïeux.
Juste pour aujourd’hui, je vis ma vie honnêtement.
Juste pour aujourd’hui, je respecte la vie autour de moi, sous toute ses formes.

  • Version de Hyakuten Inamoto, fondateur du Komyo Reiki.

Aujourd’hui seulement,
Pas de colère,
Pas de soucis,
De la gratitude,
Du dur labeur (travail avec diligence, soit courageux).
Soyez bon envers autrui.

  • Version de Koyama sensei, 6éme présidente de la Usui Reiki Ryôhô Gakkai du Japon.

Aujourd’hui seulement,
Pas de colère,
Pas de soucis,
De la gratitude,
Du dur labeur,
De la bonté envers autrui.

  • Version de Kondo sensei, 7éme présidente de la Usui Reiki Ryôhô Gakkai du Japon.

Aujourd’hui seulement,
Pas de colère,
Pas de soucis,
De la gratitude,
Accomplir son devoir avec diligence,
De la bonté envers autrui.

  • Version tirée de la traduction de la stèle par Akié et présentée dans le livre « le reiki cette magnifique pratique du bonheur, p51 » de Christian MORTIER.

Aujourd’hui seulement,
Soyez patient,
Ne sombrez pas dans l’inquiétude,
Ayez de la gratitude, de la reconnaissance,
Entrainez-vous bien à la méditation (soyez vigilant dans votre travail de méditation),
Soyez gentil avec les autres.

  • Version tirée de la traduction de la stèle est présentée dans le manuel Shoden de Patrice GROS.

Aujourd’hui seulement,
Ne vous mettez pas en colère,
Ne soyez pas inquiet,
Soyez reconnaissant,
Travaillez ardemment sur vous-même,
Soyez bon envers les autres.

  • Nouvelle formulation et commentaires proposés par Fumio OGAWA.

Ici et maintenant, nous devons vivre sagement chaque moment et chaque jour,
Sois apaisé, la colère est la source du sang chaud, terne, noir, des toxines sont fabriquées et l’on tombe malade,
Sois serein, l’inquiétude brise le calme de l’esprit, néglige les pensées pertinentes et égare l’intelligence.
Sois rempli de gratitude, en recevant les bienfaits du soleil, de la lune, de l’eau, de la terre, de la société, des parents, des ancêtres, des professeurs, des amis et bien plus encore, l’humanité reçoit sans cesse la vie. C’est pour cela que nous devons toujours exprimer notre gratitude.
Soyez diligent dans votre travail, vous serez toujours récompensé de l’attention que vous portez. Être attentif dans notre tâche, voilà notre mission.
Soyez bienveillant envers les autres, la bienveillance relève de la croissance spirituelle.


La récitation des GOKAI


Les bienfaits qui en découlent

En tant que remède ou « médicaments » spirituels du bonheur, les Gokai appliqués dans le reiki, renforcent les défenses naturelles, apportent la paix intérieure et le mieux-être. Il est donc possible de considérer les Gokai comme relevant la santé mentale positive telle que la définit l’OMS. En parvenant à retrouver la stabilité intérieure nous pouvons plus facilement éclairer et suivre notre chemin de vie.

En permettant de travailler sur notre propre esprit, les 5 préceptes favorisent une attitude préventive face aux émotions perturbatrices et au mode de vie incorrecte, pouvant altérer la qualité de nos énergies internes et donc de notre santé.

Pour certains enseignants de reiki, les Gokai permettent de développer 5 vertus en tant que graines du bonheur, que nous pourrons faire croître dans notre quotidien.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *